Journée de l’égalité femme-homme 2016 – Campus Jazz : conférence et concert

23 novembre 2016
Comme chaque année, l’Université Savoie Mont Blanc, son Club des Entreprises et ses partenaires se mobilisent pour l’égalité femme-homme, contre les discriminations et les idées reçues. Cette année, dans le cadre de l’opération Campus Jazz, JAZZ(s)RA se propose de contribuer à l’organisation de cette journée par une mise en réseau unique en Savoie : la diffusion d’un concert de Threejay avec pour leader la saxophoniste catalane Eva Fernández et la fabuleuse conférence de Jean-Paul Boutellier – Fondateur du festival Jazz à Vienne, propos introduit par Julie Daubié, représentante du réseau HF Auvergne-Rhône-Alpes. Les deux événements se dérouleront le mercredi 23 novembre, sur le campus du Bourget-du-Lac.

CONCERT : THREEJAY INVITE EVA FERNANDEZ

Après la magnifique réception en Espagne du premier album « Threejay », le groupe Threejay, composé de Joan Solana, Josep Colls et Joan Carles Mari, présente son deuxième album studio «Our voint of Piew  » en France, en Andalousie, Ibiza et Catalogne. Pour l’occasion, ils invitent la chanteuse Eva Fernandez à les rejoindre sur scène et seront présents sur le campus du Bourget-du-Lac pour un concert exceptionnel. Rendez-vous à l’Espace de Vie Étudiante (bâtiment EVE) de 11h45 à 12h45.

Le trio se distingue par sa fraîcheur, son énergie et dynamisme, avec des compositions intégrant des couleurs rock, electronica, folk ou pop du Barcelone contemporain. Il est soutenu par Taller de Musics (École de Jazz & Musiques Actuelles de Barcelone), le Gouvernement pour la Culture de Catalogne et JAZZ(s)RA (Plateforme pour la promotion et la diffusion du Jazz en Auvergne Rhône-Alpes), au titre de sélection Émergence Jazz Européenne.

threejay-campus-jazz

CONFÉRENCE « LES FEMMES DANS LE JAZZ »

La journée sera suivie d’une conférence sur le thème « Les femmes dans le jazz », à 14h30 dans l’amphi de l’IUT de Chambéry, et sera animée par Jean-Paul Boutellier, fondateur du Festival Jazz à Vienne.

Musique centenaire longtemps réservée au genre masculin, la participation des femmes dans le jazz s’est confinée au rôle de chanteuses. Il a fallu de nombreuses années pour que celles-ci puissent s’imposer comme instrumentistes, malgré leurs immenses talents. De Lovie Austin et Lil Hardin à Geri Allen et Esperanza Spalding, en passant par Mary Lou Williams, les femmes dans le Jazz ont pourtant su se ménager une place importante, malgré le machisme dont elles ont souvent été victimes. Voici la rétrospective de cette histoire témoignée l’année dernière au Forum Jazz d’Annecy et cette année au Campus Jazz, sur le domaine universitaire du Bourget-du-Lac, devant un auditoire d’étudiants.

femmes-jazz-conference

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: